Quantcast
Aller au contenu

Soompi Forums

kawaiie

Membre
  • Message(s) posté(s)

    1 681
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

  • Days Won

    1

kawaiie last won the day on June 16 2016

kawaiie had the most liked content!

À propos de kawaiie

  • Rang
    Fan Level: Addicted

Visiteurs récents du profil

685 visualisations du profil
  1. kawaiie

    GDA - Jaejoong

    Certains d'entre vous doivent savoir que je suis fan de Kim Jaejoong (JYJ/TVXQ). En ce moment, il est nominé dans la catégorie 'meilleur album de 2016', mais les fans des autres groupes l'attaquent de toutes parts. Nous, les fans de Jaejoong, on se fiche de lui gagner le daesang (meilleur CD de l'année). De toute façon, il peut pas le gagner puisqu'il a pas vendu assez d'albums. Mais on aimerait lui faire gagner le prix de popularité. Ça pourrait être sa première et dernière fois qu'il sera nominé à une remise de prix (c'est sa seule fois en 7 ans) car il est bloqué en Corée. Honnêtement, depuis le début il a été nominé car les gens pensaient qu'il ne pouvait pas gagner contre EXO, BTS ou SHINee. Bon, tout ça pour dire... Pourriez-vous prendre quelques minutes de votre temps pour voter pour lui? T-T Si vous êtes fans de SHINee ou EXO, sachez qu'ils gagnent des prix à la SMA, mais Jaejoong est seulement nominé pour les GDA, donc merci de mettre votre bias de côté pour lui laisser enfin une chance qu'il mérite. Il a vécu assez d'injustices en 7 ans (une liste si jamais: https://forums.soompi.com/fr/topic/21278-liste-des-injustices-subies-par-jyj/) Bon, maintenant, comment voter: 1- Télécharger 'Golden Disk Awards' (GDA) sur votre téléphone ou votre ordinateur Android: https://play.google.com/store/apps/details?id=com.ilgan.GoldenDiskAwards2016 Ordi: http://www.bluestacks.com/fr/index.html?__dlrd=1#gref (chargez GDA après. Ça remplace un android si vous avez pas de téléphone) IOS (vous pouvez voter moins, mais c'est mieux que rien. Priorisez les 2 du haut svp): https://itunes.apple.com/us/app/31st-golden-disc-awards-vote/id1063629977?mt=8 2- Connectez-vous sur facebook 3- Allez sur 'charge' -> 'event' et appuyez sur 'join', ça va vous offrir 600 points. 4- Allez sur 'vote' -> album et cliquez sur KIMJAEJOONG. Utilisez tous vos votes svp. 5- Essayez de revenir tous les jours. Vous pouvez juste télécharger des apps et les supprimer tout de suite après avoir reçu les points. 6- Si vous êtes fan, n'hésitez pas à faire des missions pour gagner plus de points. 7- MÊME SI JAEJOONG EST PREMIER, VOTEZ POUR LUI. LES FANS DE SHINEE VOTENT POUR EUX ENTRE 22 ET MINUIT EN CORÉE ET DÉPASSENT JAEJOONG. Merci de votre aide T-T Je veux vraiment mettre toutes les chances de son côté pour qu'on puisse le voir à la télé. Presque 8 ans qu'on attend une occasion de le voir live à la télé avec une bonne qualité de son. Marre des fancams ><
  2. Je viens de tomber sur cet article et je voulais vous partager l’horreur à laquelle fait face la Corée du sud en ce moment. Même si ça ne parle pas d’idoles, je pense qu’il serait intéressant pour vous de savoir dans quel état se trouve le pays en ce moment. Excuses publique de la présidente Park Geun Hye le 25 Octobre 2016. (source) La présidente Park Geun Hye est dans le pétrin. Les histoires sont sorties déjà depuis quelques jours maintenant et même les journaux anglais ont eu vent de l’histoire. La confidente de la présidente Park aurait pris part à des caisses noires, ayant extorqué plus de 70 millions de dollars à de grandes entreprises en Corée du sud. La confidente aurait reçu des séances d’informations personnel politique ainsi que un brouillon des discours de la présidente – le tout sur un ordinateur. Elle aurait aussi truqué le processus d’admission de l’université pour femmes Ewha afin que sa fille, pas connue pour être une excellente étudiante, puisse y être admisse. Ceci aura été la goutte faisant déborder le vase menant à la ruine de la présidente, puisque la protestation des étudiants de l’école pour traitement préférentiel aura développé une enquête quant à la relation de la présidente avec sa confidente, Choi Soon Shil. Bien que l'ampleur de la corruption ici est importante, les Coréens ont vu bien pire. Il n'y a pas longtemps, les coréens ont vu Chun Doo-hwan, l'ex-président / dictateur, se faire les poches avec près de 1 milliard de $, ce au milieu des années 1980, quand cet argent valait plus de 4 milliards $ en dollars d'aujourd'hui. Même les présidents démocratiquement élus en Corée - chacun d'entre eux - ont souffert de charges de corruption. Lee Myung-bak, le prédécesseur immédiat de Park, a vu son frère aîné (lui-même un membre de l'Assemblée nationale) aller en prison sur la corruption controversé du projet Rivers Four de Lee, qui a coûté près de 20 milliards $, qui a été largement considéré comme un projet de financement du gouvernement à leurs copains qui opéraient les entreprises de construction. Pour le meilleur ou pour le pire (surtout le pire,) les Coréens en sont venus à s’attendre à la corruption de leurs présidents. Alors pourquoi est-ce que Park Geun-hye provoque une telle réaction forte? Ce n’est pas dû au fait que les gens ont découvert sa corruption; mais parce qu'ils ont découvert que Park était irrationnellement corrompu. Les Coréens ne sont pas consterné par l'ampleur de la corruption; ils sont choqués de voir l'ampleur derrière cette corruption. La ‘Rasputin’ Choi Soon-sil [최순실] (source) La corruption de Park Geun-hye tourne autour d'une question centrale: pourquoi la présidente risquerait sa place pour Choi Soon Shil? En fait, l'un des points de vente de Park en tant que candidat présidentiel était qu'elle était moins susceptible d'être corrompue parce qu'elle n’avait pas de famille. Ses parents - l'ancien président Park Chung-hee et son épouse Yuk Yeong-su - étaient morts, et elle était séparé de sa sœur et de son frère. Cet argument a un minimum de vraisemblance, puisque la corruption de tous les précédents président impliquaient leur famille en quelque sorte. (Kim Young-sam et Kim Dae-jung avaient des problèmes avec leurs fils;. Roh Moo-hyun et Lee Myung-bak, leurs frères) Mais le fait qu’elle n’ait pas de famille n'a pas empêché Park Geun-hye d'être corrompue, parce qu'elle avait apparemment donné de l'argent à Choi Soon Shil. Mais pourquoi Park Geun-hye, la présidente, se préoccupe-t-elle autant de Choi Soon Shil qui n’est personne? Pour répondre à cette question, nous devons regarder dans l'histoire moderne de la Corée pour retracer la relation entre Park et Choi. Choi Tae-min (droite) rencontre Park Chung-hee (auche) et Park Geun-hye (centre) (source) Park Geun-hye a rencontré Choi Soon Shil à travers son père, Choi Tae min. Choi Tae min, né en 1912, était le chef d’une secte pseudo-chrétienne. Il a commencé sa vie d'adulte en tant que policier et soldat, et à un moment, il a travaillé à un petit journal et une fabrique de savon. En 1970, Choi a été pleinement engagé dans la profession pour laquelle il sera connu: être un chef de secte, qui prétend guérir les gens. Choi s’est lui-même appelé un pasteur, mais il n'a jamais assisté à un séminaire. Choi Tae-min a rencontré Park Geun-hye pour la première fois en 1975, alors qu’elle avait 23 ans. Park Geun-hye venait de perdre sa mère, qui avait été assassinée par un espion nord-coréen. (L'espion visait le père de Park, le président Park Chung-hee, mais avait tué la première dame à la place.) Peu de temps après l'assassinat, Choi lui avait envoyé plusieurs lettres affirmant que l'âme de sa mère lui avait rendu visite, et qu’elle pourrait entendre sa mère à travers lui. Park invita Choi Tae-min à la résidence présidentielle, et Choi lui dit que sa mère n’était pas vraiment morte, mais était simplement partie dans le but de lui ouvrir la voie. Ce fut le début de la relation impie entre Park Geun-hye et la famille Choi, qui comprenait la fille de Choi Tae min, Soon Shil. Une fois que Choi a gagné la confiance de Park Geun-hye, il a exploité cette relation pour amasser une fortune. Choi a mis en place un certain nombre de fondations, nommant Park Geun-hye comme chef de celles-ci, et a gagné en influence. Ce trafic d'influence et cette corruption sont devenus si graves que le président Park Chung-hee (le père de Park Geun Hye) a appelé Choi Tae-min afin de l'interroger personnellement. Lors de la séance d'interrogatoire et même par la suite, Park Geun-hye aurait farouchement défendu Choi, son guide spirituel qui était son lien avec sa mère morte. Dans une émission en 2007 lorsque Park Geun-hye a pour la première fois concouru pour le poste de présidente, l'ambassadeur des États-Unis en Corée a noté: "Les rumeurs veulent que le défunt pasteur (Choi Tae min) avait un contrôle complet sur le corps et l'âme de Park Geun Hye au cours de ses années de formation et que ses enfants (ceux de Choi Tae min) ont accumulé d'énormes richesses." Les temps de gloire de Choi Tae-min se sont terminé le 26 Octobre, 1979, quand son patron (Geun Hye) a perdu son père dans un autre assassinat. (À juste titre, la chute de Park Geun-hye a commencé environ le 26 Octobre de cette année.) L'assassin Kim Jae-gyu, alors chef de l'Agence centrale de renseignement coréen, a déclaré comme l'une des raisons pour lesquelles il a décidé d'assassiner le président était à cause de la relation toxique entre Choi Tae-min et Park Geun-hye. Bien que Park Chung-hee (père de Geun Hye) était pleinement conscient de l’influence de Choi Tae-min sur sa fille aînée, il a laissé cela continuer pour le bien de sa fille. Kim Jae Gyu croyait que c’était une autre indication que Park Chung-hee perdait ses racines. Pour la prochaine décennie, Park Geun-hye et Choi Tae-min ont été retirés de la politique. L'assassinat de Park Chung-hee a conduit à une autre série de la dictature meurtrière, cette fois par Chun Doo-hwan, puis finalement il y eut démocratisation en 1987. Pendant ce temps, Park a exploité plusieurs fondations caritatives, qui n’étaient en réalité que des caisses noires privées faites de l'argent que Choi avait escroqué pendant le règne de son père. Park Geun-hye est devenue si dépendante de Choi Tae-min qu'elle se serait séparé du reste de sa famille, sa sœur ParK Geun Ryeong et son frère Park Ji-man. En 1990, les frères et sœurs de Park sont allés jusqu'à envoyer une pétition au président du moment, Roh Tae-woo, afin de demander à ce qu’il ‘sauve’ leur soeur du contrôle de Choi Tae-min. Choi Tae-min décède finalement en 1994 et la confiance de Park Geun-hye se déplace vers la fille de Choi, Soon Shil. Park est entré en politique en 1997, remportant sa première élection en tant que femme d’assemblée en 1998. Elle se révélera être un homme politique compétent, gagnant le surnom de "Reine des élections." Elle a perdu dans les primaires présidentiels face à Lee Myung-bak en 2007, mais est revenue en force pour remporter l'investiture et finalement la présidence en 2012. Bien que la relation de Park avec la famille Choi est devenu brièvement un problème au cours de ses deux courses présidentielles, elle les a rejetées comme des rumeurs sans fondement, affirmant que ni Choi Tae-min ni Choi Soon Shil n’avait participé à ses travaux en tant que politicienne. En fait, Choi Soon Shil avait l’emprise sur Park Geun-hye, tout autant que cela avait été le cas pour son père. Profitant de l'influence présidentielle de Park, Choi a extorqué des dizaines de millions de dollars des plus grandes entreprises de la Corée. Quand ils trouvaient de petites entreprises rentables, les copains de Choi les volaient et menaçaient le propriétaire de l'entreprise avec la destruction de leur société et préjudice personnel. Plus important encore, Choi a efficacement eu le contrôle du pouvoir présidentiel. Chaque jour, Choi recevrait une énorme pile de documents de la résidence présidentielle et discutait avec son cercle intérieur - un groupe illustre qui comprenait son gigolo (non, vraiment) et un directeur de clips K-pop (je suis sérieuse). Choi recevrait des informations ultraconfidentielles détaillant des réunions secrètes entre le Sud et les autorités militaires nord-coréens. Elle reçut à l’avance un budget de plus de 150 millions $ par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, et le distribua aux projets de ses amis. Choi est même allée jusqu’à dire que la Corée du Nord s'effondrerait d'ici 2017 selon les esprits qui lui parlaient, et que Park Geun Hye pouvait commencer à définir sa politique sur la Corée du Nord sur la base de cette affirmation. Pendant des années, les assistants de Park se sont plaints de cette personne mystérieuse à laquelle la présidente envoyait ses brouillons de discours - quand ceux-ci étaient retournés, les discours écrits par des professionnels étaient transformés en vrai charabia. Nous savons maintenant que l'une des activités favorites de Choi Soon Shil était de donner des commentaires sur les discours présidentiels. Même le fameux discours de Dresde, dans lequel Park Geun-hye a exposé la politique nord-coréenne de son administration, a eu un certain nombre de commentaire de la part de Choi Soon Shil. Les assistants qui ont creusé trop profondément dans la relation entre Park et Choi ont été licenciés et remplacés par ceux étant proches de Choi, à un point que l'entraîneur personnel de Choi est devenu un assistant présidentiel. (non, sans blague) Calcul Selfie de Choi Soon Shil venant de la tablette Galaxy retrouvée (source) Il est tout à fait approprié que cette sordide affaire a commencé à être démêlée en raison d'un traitement préférentiel envers la fille de Choi ayant été admise au collège Ewha. S'il y a une chose que les Coréens se soucient plus que leur vie, c’est bien leur (et celui de leurs enfants) diplôme d'études collégiales. Quand le scandale pris de l’ampleur, Choi et sa fille allèrent en Allemagne où ils possédaient une ferme équestre. Le scandale a finalement réellement éclaté le 24 Octobre 2016, quand un réseau de télévision par câble JTBC découvert une tablette Galaxy appartenant à Choi Soon Shil dans le bureau qu'elle avait quitté. La tablette fut la boîte de Pandore – il s’y trouvait les discours présidentiels avec les remarques de Choi, les résumés présidentiels pour les réunions du cabinet, des informations de rendez-vous avec les assistants présidentielles, des textos avec des assistants présidentiels, le calendrier des vacances du président, des projets de dessins pour timbres commémoratifs mettant en vedette le président, et beaucoup, beaucoup plus. La découverte de la tablette était digne des «criminels les plus cons du monde» - la tablette a été tout simplement oubliée par Choi et n’était protégé par aucun mot de passe, et les fichiers étaient disponibles à quiconque. Et au cas où Choi Soon Shil niait qu’il s’agissait de la sienne, on pouvait y trouver ses selfies dans la galerie d’images. Le lendemain, le président a tenté d'endiguer la marée en émettant des excuses publiques, dans lesquels elle dit que Choi était quelqu'un qui "l’a aidé pendant [son] passé difficile." Bien Park a admis que Choi avait examiné ses projets de discours, elle a dit que celle-ci avait seulement transmis ses impressions personnelles, et avait arrêté de la faire peu de temps après qu’elle soit devenu présidente. Le tsunami qui a suivi les révélations a montré immédiatement que la présidente mentait - l'un des copains de Choi a déclaré que celle-ci avait reçu les séances d’informations présidentiel aussi récemment que plus tôt cette année. La cote de popularité du président a chuté à environ 17 pour cent, avec plus de 40 pour cent des répondants exigeant sa démission ou sa destitution. Même les journaux conservateurs comme Chosun Ilbo, qui était de son côté tout au long de son élection, a publié des éditoriaux quotidiens exigeant que le premier ministre et l'ensemble du cabinet démissionne. Pendant ce temps, les ministres ont explosé. Comme indiqué précédemment, il en faut peu pour choquer les coréens, niveau politique. Ayant survécu à une histoire démocratique moderne particulièrement tumultueuse, les Coréens peuvent être les consommateurs les plus cyniques du monde de la politique. Mais là, même les Coréens les plus cyniques n’y était pas prêts. Au début, il y eu un tout petit soulagement, comme toutes les actions bizarres de l'administration de Park Geun-hye avaient soudainement commencées à faire sens. Pourquoi le président n’avait tenu que trois conférences de presse dans les quatre premières années de sa présidence? Pourquoi le président parlait toujours dans des phrases alambiquées qui ne faisait pas de sens? Pourquoi le président avait éclaté et poursuivi un journaliste japonais qui avait affirmé qu'elle était avec le mari de Choi Soon Shil alors que le ferry Sewol sombrait en 2014, menant à la noyade de 300 enfants. Pourquoi le parti au pouvoir avait accueilli au hasard un rituel chamanique dans les salles de l'Assemblée nationale? Ohhhh, quel soulagement. Maintenant, tout cela était logique. Mais ce bref soulagement céda rapidement pour faire part à une réalisation terrifiante: en fait, cela n’avait pas de sens. Rien de tout cela n'avait aucun sens. Dans un cas ordinaire de corruption politique, l'homme politique fait cela pour lui-même. Tout au plus, l'homme politique le fait pour sa famille ou d'autres personnes riches qui peuvent finir par l'aider plus tard. De toute évidence, la corruption est mauvaise. Mais ce type d'auto-corruption dans son intérêt, au moins, donne une certaine mesure de prévisibilité. Nous savons tous quel en est l’intérêt. Même si nous préférons que nos politiciens ne soient pas corrompus, au moins nous savons comment ceux-ci se comportent. Mais pas avec Park Geun-hye. Sa corruption ne lui était pas profitable. Au contraire, sa corruption faisait preuve d’abnégation en faveur de Choi Soon Shil. Parmi les nombreuses révélations, celle-ci reste la plus pathétique: Park Geun-hye a donné a Choi un budget considérable pour faire le garde-robe présidentielle, et Choi en a détourné la majeure partie. Au lieu d'acheter des vêtements qui sied à un chef d'État, Choi a habillé Park Geun-hye avec des vêtements de »"---"’ que ses copains avaient fabriqués avec un matériau de base qualité. Il y a une vidéo où le personnel de Choi fumaient et de buvaient en mangeant du poulet frit, juste à côté du costume destiné à Park Geun-hye. À un moment donné, l'un des états-majors manipulait le costume sans même essuyer la graisse de poulet de ses mains, tout en emboucanant la fumée sur les vêtements. Park Geun Hye a porté ce costume pour sa visite présidentielle avec Xi Jinping. Pour les accessoires, Choi a donné à Park des sacs à main en cuir bon marché que son gigolo avait conçu. Cela ne pouvait pas avoir échappé à Park. Même en supposant la possibilité peu probable que Park Geun-hye pourrait ne pas avoir eu le discernement de reconnaître des sacs de luxes (peu probable, car elle a grandi dans le luxe,) cela avait fait les nouvelles plus d’une fois. Pourtant, rien ne vint. Choi Soon-sIL habilla Park Geun-hye telle une poupée non désirée, et Park, la présidente du pays, ne s’en souciait pas. Même dans ses excuses, Park Geun-hye a montré qu'elle pouvait être encore sous l'emprise de Choi Soon Shil. Que ferait un président si la corruption de l'un de ses amis était révélée? L'homme politique le vendrait, niant haut et fort qu’il ne savait rien ou n’était pas son ami. Ce refus serait lâche et malhonnête, mais au moins prévisible. Mais pas avec Park Geun-hye. Elle se tenait en face de tout le pays et a admis que Choi Soon Shil avait arrangé ses discours. Au lieu de couper ce lien Park a réaffirmé que Choi était une vieille amie qui l'avait aidée dans les moments difficiles. Ceci est tout à fait irrationnel. Les gens rationnels peuvent s’attendre à ce qu'un politicien corrompu puisse voler de l'argent pour lui-même. Ils peuvent même s’attendre à ce qu'il vole pour sa famille. Mais personne ne peut s’attendre à ce qu'un politicien corrompu vole de l'argent pour une fille d'un psychique qui prétendait parler avec sa mère morte. Personne, pas même le plus cynique coréen, ne se serait attendu à ce que le président refuse de couper les liens avec Choi Soon Shil, une femme sans talent discernable autre que la manipulation du président et son humiliation dans le processus. Les coréens peuvent s’attendre à ce que le président soit corrompu, mais jamais à ce que le président soit faible d’esprit. (problèmes mentaux) Dans la zone Tyson Bill Simmons a inventé le terme «Zone Tyson» qui veut que rien ne vous entendrez sur une célébrité ne pourra vous surprendre rendu à un certain point. Saviez-vous que Mike Tyson avait uriné sur un agent de police? Bien sûr, il l’a fait! Saviez-vous que Mike Tyson tenté de reproduire des licornes? Bien sûr! Étant donné ce que vous savez déjà sur Mike Tyson, rien de ce que l’on vous dira sur Mike Tyson ne pourra vous surprendre. Avec Choi Soon Shil, Park Geun-hye a mis l'ensemble du pays dans la zone Tyson. Chaque rumeur folle sur la présidente - le genre que vous pouvez voir dans un coin éloigné de l'Internet et y rire - est maintenant un jeu équitable. Pendant des années, il y a eu des rumeurs que le nom du parti politique de Park, le Parti Saenuri, était un nom de code pour un culte nommé shincheonji. Eh bien pourquoi pas? Nous savons déjà que Choi Soon Shil est celle qui a aidé l’inauguration de la présidente. Seriez-vous surpris si Park Geun-hye avait nommé son parti d’après un culte? Saviez-vous que Choi Soon Shil pourrait avoir eu un fils caché qui a travaillé à la résidence présidentielle? Eh bien pourquoi pas? Nous savons déjà que Choi a fait de son entraîneur personnel un assistant présidentiel – qui pourrait être un autre fils caché? Cela pourrait sonner comme une blague, mais peut facilement prendre une tournure terrifiante. Il y a eu beaucoup de spéculations sur les «sept heures de disparition», pendant lesquelles la présidente avait disparu complètement lors du désastre du sewol ferry. Les rumeurs veulent maintenant que Park Geun-hye assistait à un rituel chamanique mémorial pour Choi Tae-min, qui est décédé il y a 20 ans le jour de la catastrophe du ferry (le 14 avril 1994). La version plus sinistre de la rumeur dit que le gouvernement de Park aurait fait couler le Sewol pour offrir un sacrifice humain au chef décédé de la secte. Aussi ridicule que ces rumeurs soient, le comportement de Park Geun Hye mène les gens raisonnables à penser, peut-être. Même la voie à suivre n’est pas tout à fait clair. Politiquement, Park Geun Hye est finie, mais il est peu probable qu'elle démissionne ou soit destitué. Elle ne démissionnera pas parce qu'elle n'a pas fondamentalement la capacité d'évaluer la réalité qui l’entoure. L'opposition ne s’embêteront pas avec une mise en accusation - ils préféreraient laisser l'administration présidentielle saigner face à l'enquête non-stop, jusqu'à ce que l'élection présidentielle vienne l'année prochaine leur laissant les meilleures chances de victoire. Mais rappelez-vous que nous sommes maintenant dans la zone de Tyson, où tout est un jeu équitable. Choi Soon Shil est toujours en fuite, et elle peut encore être en mesure d'entrer en contact avec le président. Même un président politiquement fini à quelques options restantes pour court-circuiter le processus politique, et ce président ne semble pas avoir un instinct d'auto-préservation quand il en vient à Choi. Source: Askakorean Traduction par moi (Kawaiie). Si vous partagez, merci de me créditer. J'ai quand même pris 3 heures pour vous traduire ça.
  3. Je viens de tomber sur cet article et je voulais vous partager l’horreur à laquelle fait face la Corée du sud en ce moment. Même si ça ne parle pas d’idoles, je pense qu’il serait intéressant pour vous de savoir dans quel état se trouve le pays en ce moment. Excuses publique de la présidente Park Geun Hye le 25 Octobre 2016. (source) La présidente Park Geun Hye est dans le pétrin. Les histoires sont sorties déjà depuis quelques jours maintenant et même les journaux anglais ont eu vent de l’histoire. La confidente de la présidente Park aurait pris part à des caisses noires, ayant extorqué plus de 70 millions de dollars à de grandes entreprises en Corée du sud. La confidente aurait reçu des séances d’informations personnel politique ainsi que un brouillon des discours de la présidente – le tout sur un ordinateur. Elle aurait aussi truqué le processus d’admission de l’université pour femmes Ewha afin que sa fille, pas connue pour être une excellente étudiante, puisse y être admisse. Ceci aura été la goutte faisant déborder le vase menant à la ruine de la présidente, puisque la protestation des étudiants de l’école pour traitement préférentiel aura développé une enquête quant à la relation de la présidente avec sa confidente, Choi Soon Shil. Bien que l'ampleur de la corruption ici est importante, les Coréens ont vu bien pire. Il n'y a pas longtemps, les coréens ont vu Chun Doo-hwan, l'ex-président / dictateur, se faire les poches avec près de 1 milliard de $, ce au milieu des années 1980, quand cet argent valait plus de 4 milliards $ en dollars d'aujourd'hui. Même les présidents démocratiquement élus en Corée - chacun d'entre eux - ont souffert de charges de corruption. Lee Myung-bak, le prédécesseur immédiat de Park, a vu son frère aîné (lui-même un membre de l'Assemblée nationale) aller en prison sur la corruption controversé du projet Rivers Four de Lee, qui a coûté près de 20 milliards $, qui a été largement considéré comme un projet de financement du gouvernement à leurs copains qui opéraient les entreprises de construction. Pour le meilleur ou pour le pire (surtout le pire,) les Coréens en sont venus à s’attendre à la corruption de leurs présidents. Alors pourquoi est-ce que Park Geun-hye provoque une telle réaction forte? Ce n’est pas dû au fait que les gens ont découvert sa corruption; mais parce qu'ils ont découvert que Park était irrationnellement corrompu. Les Coréens ne sont pas consterné par l'ampleur de la corruption; ils sont choqués de voir l'ampleur derrière cette corruption. La ‘Rasputin’ Choi Soon-sil [최순실] (source) La corruption de Park Geun-hye tourne autour d'une question centrale: pourquoi la présidente risquerait sa place pour Choi Soon Shil? En fait, l'un des points de vente de Park en tant que candidat présidentiel était qu'elle était moins susceptible d'être corrompue parce qu'elle n’avait pas de famille. Ses parents - l'ancien président Park Chung-hee et son épouse Yuk Yeong-su - étaient morts, et elle était séparé de sa sœur et de son frère. Cet argument a un minimum de vraisemblance, puisque la corruption de tous les précédents président impliquaient leur famille en quelque sorte. (Kim Young-sam et Kim Dae-jung avaient des problèmes avec leurs fils;. Roh Moo-hyun et Lee Myung-bak, leurs frères) Mais le fait qu’elle n’ait pas de famille n'a pas empêché Park Geun-hye d'être corrompue, parce qu'elle avait apparemment donné de l'argent à Choi Soon Shil. Mais pourquoi Park Geun-hye, la présidente, se préoccupe-t-elle autant de Choi Soon Shil qui n’est personne? Pour répondre à cette question, nous devons regarder dans l'histoire moderne de la Corée pour retracer la relation entre Park et Choi. Choi Tae-min (droite) rencontre Park Chung-hee (auche) et Park Geun-hye (centre) (source) Park Geun-hye a rencontré Choi Soon Shil à travers son père, Choi Tae min. Choi Tae min, né en 1912, était le chef d’une secte pseudo-chrétienne. Il a commencé sa vie d'adulte en tant que policier et soldat, et à un moment, il a travaillé à un petit journal et une fabrique de savon. En 1970, Choi a été pleinement engagé dans la profession pour laquelle il sera connu: être un chef de secte, qui prétend guérir les gens. Choi s’est lui-même appelé un pasteur, mais il n'a jamais assisté à un séminaire. Choi Tae-min a rencontré Park Geun-hye pour la première fois en 1975, alors qu’elle avait 23 ans. Park Geun-hye venait de perdre sa mère, qui avait été assassinée par un espion nord-coréen. (L'espion visait le père de Park, le président Park Chung-hee, mais avait tué la première dame à la place.) Peu de temps après l'assassinat, Choi lui avait envoyé plusieurs lettres affirmant que l'âme de sa mère lui avait rendu visite, et qu’elle pourrait entendre sa mère à travers lui. Park invita Choi Tae-min à la résidence présidentielle, et Choi lui dit que sa mère n’était pas vraiment morte, mais était simplement partie dans le but de lui ouvrir la voie. Ce fut le début de la relation impie entre Park Geun-hye et la famille Choi, qui comprenait la fille de Choi Tae min, Soon Shil. Une fois que Choi a gagné la confiance de Park Geun-hye, il a exploité cette relation pour amasser une fortune. Choi a mis en place un certain nombre de fondations, nommant Park Geun-hye comme chef de celles-ci, et a gagné en influence. Ce trafic d'influence et cette corruption sont devenus si graves que le président Park Chung-hee (le père de Park Geun Hye) a appelé Choi Tae-min afin de l'interroger personnellement. Lors de la séance d'interrogatoire et même par la suite, Park Geun-hye aurait farouchement défendu Choi, son guide spirituel qui était son lien avec sa mère morte. Dans une émission en 2007 lorsque Park Geun-hye a pour la première fois concouru pour le poste de présidente, l'ambassadeur des États-Unis en Corée a noté: "Les rumeurs veulent que le défunt pasteur (Choi Tae min) avait un contrôle complet sur le corps et l'âme de Park Geun Hye au cours de ses années de formation et que ses enfants (ceux de Choi Tae min) ont accumulé d'énormes richesses." Les temps de gloire de Choi Tae-min se sont terminé le 26 Octobre, 1979, quand son patron (Geun Hye) a perdu son père dans un autre assassinat. (À juste titre, la chute de Park Geun-hye a commencé environ le 26 Octobre de cette année.) L'assassin Kim Jae-gyu, alors chef de l'Agence centrale de renseignement coréen, a déclaré comme l'une des raisons pour lesquelles il a décidé d'assassiner le président était à cause de la relation toxique entre Choi Tae-min et Park Geun-hye. Bien que Park Chung-hee (père de Geun Hye) était pleinement conscient de l’influence de Choi Tae-min sur sa fille aînée, il a laissé cela continuer pour le bien de sa fille. Kim Jae Gyu croyait que c’était une autre indication que Park Chung-hee perdait ses racines. Pour la prochaine décennie, Park Geun-hye et Choi Tae-min ont été retirés de la politique. L'assassinat de Park Chung-hee a conduit à une autre série de la dictature meurtrière, cette fois par Chun Doo-hwan, puis finalement il y eut démocratisation en 1987. Pendant ce temps, Park a exploité plusieurs fondations caritatives, qui n’étaient en réalité que des caisses noires privées faites de l'argent que Choi avait escroqué pendant le règne de son père. Park Geun-hye est devenue si dépendante de Choi Tae-min qu'elle se serait séparé du reste de sa famille, sa sœur ParK Geun Ryeong et son frère Park Ji-man. En 1990, les frères et sœurs de Park sont allés jusqu'à envoyer une pétition au président du moment, Roh Tae-woo, afin de demander à ce qu’il ‘sauve’ leur soeur du contrôle de Choi Tae-min. Choi Tae-min décède finalement en 1994 et la confiance de Park Geun-hye se déplace vers la fille de Choi, Soon Shil. Park est entré en politique en 1997, remportant sa première élection en tant que femme d’assemblée en 1998. Elle se révélera être un homme politique compétent, gagnant le surnom de "Reine des élections." Elle a perdu dans les primaires présidentiels face à Lee Myung-bak en 2007, mais est revenue en force pour remporter l'investiture et finalement la présidence en 2012. Bien que la relation de Park avec la famille Choi est devenu brièvement un problème au cours de ses deux courses présidentielles, elle les a rejetées comme des rumeurs sans fondement, affirmant que ni Choi Tae-min ni Choi Soon Shil n’avait participé à ses travaux en tant que politicienne. En fait, Choi Soon Shil avait l’emprise sur Park Geun-hye, tout autant que cela avait été le cas pour son père. Profitant de l'influence présidentielle de Park, Choi a extorqué des dizaines de millions de dollars des plus grandes entreprises de la Corée. Quand ils trouvaient de petites entreprises rentables, les copains de Choi les volaient et menaçaient le propriétaire de l'entreprise avec la destruction de leur société et préjudice personnel. Plus important encore, Choi a efficacement eu le contrôle du pouvoir présidentiel. Chaque jour, Choi recevrait une énorme pile de documents de la résidence présidentielle et discutait avec son cercle intérieur - un groupe illustre qui comprenait son gigolo (non, vraiment) et un directeur de clips K-pop (je suis sérieuse). Choi recevrait des informations ultraconfidentielles détaillant des réunions secrètes entre le Sud et les autorités militaires nord-coréens. Elle reçut à l’avance un budget de plus de 150 millions $ par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, et le distribua aux projets de ses amis. Choi est même allée jusqu’à dire que la Corée du Nord s'effondrerait d'ici 2017 selon les esprits qui lui parlaient, et que Park Geun Hye pouvait commencer à définir sa politique sur la Corée du Nord sur la base de cette affirmation. Pendant des années, les assistants de Park se sont plaints de cette personne mystérieuse à laquelle la présidente envoyait ses brouillons de discours - quand ceux-ci étaient retournés, les discours écrits par des professionnels étaient transformés en vrai charabia. Nous savons maintenant que l'une des activités favorites de Choi Soon Shil était de donner des commentaires sur les discours présidentiels. Même le fameux discours de Dresde, dans lequel Park Geun-hye a exposé la politique nord-coréenne de son administration, a eu un certain nombre de commentaire de la part de Choi Soon Shil. Les assistants qui ont creusé trop profondément dans la relation entre Park et Choi ont été licenciés et remplacés par ceux étant proches de Choi, à un point que l'entraîneur personnel de Choi est devenu un assistant présidentiel. (non, sans blague) Calcul Selfie de Choi Soon Shil venant de la tablette Galaxy retrouvée (source) Il est tout à fait approprié que cette sordide affaire a commencé à être démêlée en raison d'un traitement préférentiel envers la fille de Choi ayant été admise au collège Ewha. S'il y a une chose que les Coréens se soucient plus que leur vie, c’est bien leur (et celui de leurs enfants) diplôme d'études collégiales. Quand le scandale pris de l’ampleur, Choi et sa fille allèrent en Allemagne où ils possédaient une ferme équestre. Le scandale a finalement réellement éclaté le 24 Octobre 2016, quand un réseau de télévision par câble JTBC découvert une tablette Galaxy appartenant à Choi Soon Shil dans le bureau qu'elle avait quitté. La tablette fut la boîte de Pandore – il s’y trouvait les discours présidentiels avec les remarques de Choi, les résumés présidentiels pour les réunions du cabinet, des informations de rendez-vous avec les assistants présidentielles, des textos avec des assistants présidentiels, le calendrier des vacances du président, des projets de dessins pour timbres commémoratifs mettant en vedette le président, et beaucoup, beaucoup plus. La découverte de la tablette était digne des «criminels les plus cons du monde» - la tablette a été tout simplement oubliée par Choi et n’était protégé par aucun mot de passe, et les fichiers étaient disponibles à quiconque. Et au cas où Choi Soon Shil niait qu’il s’agissait de la sienne, on pouvait y trouver ses selfies dans la galerie d’images. Le lendemain, le président a tenté d'endiguer la marée en émettant des excuses publiques, dans lesquels elle dit que Choi était quelqu'un qui "l’a aidé pendant [son] passé difficile." Bien Park a admis que Choi avait examiné ses projets de discours, elle a dit que celle-ci avait seulement transmis ses impressions personnelles, et avait arrêté de la faire peu de temps après qu’elle soit devenu présidente. Le tsunami qui a suivi les révélations a montré immédiatement que la présidente mentait - l'un des copains de Choi a déclaré que celle-ci avait reçu les séances d’informations présidentiel aussi récemment que plus tôt cette année. La cote de popularité du président a chuté à environ 17 pour cent, avec plus de 40 pour cent des répondants exigeant sa démission ou sa destitution. Même les journaux conservateurs comme Chosun Ilbo, qui était de son côté tout au long de son élection, a publié des éditoriaux quotidiens exigeant que le premier ministre et l'ensemble du cabinet démissionne. Pendant ce temps, les ministres ont explosé. Comme indiqué précédemment, il en faut peu pour choquer les coréens, niveau politique. Ayant survécu à une histoire démocratique moderne particulièrement tumultueuse, les Coréens peuvent être les consommateurs les plus cyniques du monde de la politique. Mais là, même les Coréens les plus cyniques n’y était pas prêts. Au début, il y eu un tout petit soulagement, comme toutes les actions bizarres de l'administration de Park Geun-hye avaient soudainement commencées à faire sens. Pourquoi le président n’avait tenu que trois conférences de presse dans les quatre premières années de sa présidence? Pourquoi le président parlait toujours dans des phrases alambiquées qui ne faisait pas de sens? Pourquoi le président avait éclaté et poursuivi un journaliste japonais qui avait affirmé qu'elle était avec le mari de Choi Soon Shil alors que le ferry Sewol sombrait en 2014, menant à la noyade de 300 enfants. Pourquoi le parti au pouvoir avait accueilli au hasard un rituel chamanique dans les salles de l'Assemblée nationale? Ohhhh, quel soulagement. Maintenant, tout cela était logique. Mais ce bref soulagement céda rapidement pour faire part à une réalisation terrifiante: en fait, cela n’avait pas de sens. Rien de tout cela n'avait aucun sens. Dans un cas ordinaire de corruption politique, l'homme politique fait cela pour lui-même. Tout au plus, l'homme politique le fait pour sa famille ou d'autres personnes riches qui peuvent finir par l'aider plus tard. De toute évidence, la corruption est mauvaise. Mais ce type d'auto-corruption dans son intérêt, au moins, donne une certaine mesure de prévisibilité. Nous savons tous quel en est l’intérêt. Même si nous préférons que nos politiciens ne soient pas corrompus, au moins nous savons comment ceux-ci se comportent. Mais pas avec Park Geun-hye. Sa corruption ne lui était pas profitable. Au contraire, sa corruption faisait preuve d’abnégation en faveur de Choi Soon Shil. Parmi les nombreuses révélations, celle-ci reste la plus pathétique: Park Geun-hye a donné a Choi un budget considérable pour faire le garde-robe présidentielle, et Choi en a détourné la majeure partie. Au lieu d'acheter des vêtements qui sied à un chef d'État, Choi a habillé Park Geun-hye avec des vêtements de »"---"’ que ses copains avaient fabriqués avec un matériau de base qualité. Il y a une vidéo où le personnel de Choi fumaient et de buvaient en mangeant du poulet frit, juste à côté du costume destiné à Park Geun-hye. À un moment donné, l'un des états-majors manipulait le costume sans même essuyer la graisse de poulet de ses mains, tout en emboucanant la fumée sur les vêtements. Park Geun Hye a porté ce costume pour sa visite présidentielle avec Xi Jinping. Pour les accessoires, Choi a donné à Park des sacs à main en cuir bon marché que son gigolo avait conçu. Cela ne pouvait pas avoir échappé à Park. Même en supposant la possibilité peu probable que Park Geun-hye pourrait ne pas avoir eu le discernement de reconnaître des sacs de luxes (peu probable, car elle a grandi dans le luxe,) cela avait fait les nouvelles plus d’une fois. Pourtant, rien ne vint. Choi Soon-sIL habilla Park Geun-hye telle une poupée non désirée, et Park, la présidente du pays, ne s’en souciait pas. Même dans ses excuses, Park Geun-hye a montré qu'elle pouvait être encore sous l'emprise de Choi Soon Shil. Que ferait un président si la corruption de l'un de ses amis était révélée? L'homme politique le vendrait, niant haut et fort qu’il ne savait rien ou n’était pas son ami. Ce refus serait lâche et malhonnête, mais au moins prévisible. Mais pas avec Park Geun-hye. Elle se tenait en face de tout le pays et a admis que Choi Soon Shil avait arrangé ses discours. Au lieu de couper ce lien Park a réaffirmé que Choi était une vieille amie qui l'avait aidée dans les moments difficiles. Ceci est tout à fait irrationnel. Les gens rationnels peuvent s’attendre à ce qu'un politicien corrompu puisse voler de l'argent pour lui-même. Ils peuvent même s’attendre à ce qu'il vole pour sa famille. Mais personne ne peut s’attendre à ce qu'un politicien corrompu vole de l'argent pour une fille d'un psychique qui prétendait parler avec sa mère morte. Personne, pas même le plus cynique coréen, ne se serait attendu à ce que le président refuse de couper les liens avec Choi Soon Shil, une femme sans talent discernable autre que la manipulation du président et son humiliation dans le processus. Les coréens peuvent s’attendre à ce que le président soit corrompu, mais jamais à ce que le président soit faible d’esprit. (problèmes mentaux) Dans la zone Tyson Bill Simmons a inventé le terme «Zone Tyson» qui veut que rien ne vous entendrez sur une célébrité ne pourra vous surprendre rendu à un certain point. Saviez-vous que Mike Tyson avait uriné sur un agent de police? Bien sûr, il l’a fait! Saviez-vous que Mike Tyson tenté de reproduire des licornes? Bien sûr! Étant donné ce que vous savez déjà sur Mike Tyson, rien de ce que l’on vous dira sur Mike Tyson ne pourra vous surprendre. Avec Choi Soon Shil, Park Geun-hye a mis l'ensemble du pays dans la zone Tyson. Chaque rumeur folle sur la présidente - le genre que vous pouvez voir dans un coin éloigné de l'Internet et y rire - est maintenant un jeu équitable. Pendant des années, il y a eu des rumeurs que le nom du parti politique de Park, le Parti Saenuri, était un nom de code pour un culte nommé shincheonji. Eh bien pourquoi pas? Nous savons déjà que Choi Soon Shil est celle qui a aidé l’inauguration de la présidente. Seriez-vous surpris si Park Geun-hye avait nommé son parti d’après un culte? Saviez-vous que Choi Soon Shil pourrait avoir eu un fils caché qui a travaillé à la résidence présidentielle? Eh bien pourquoi pas? Nous savons déjà que Choi a fait de son entraîneur personnel un assistant présidentiel – qui pourrait être un autre fils caché? Cela pourrait sonner comme une blague, mais peut facilement prendre une tournure terrifiante. Il y a eu beaucoup de spéculations sur les «sept heures de disparition», pendant lesquelles la présidente avait disparu complètement lors du désastre du sewol ferry. Les rumeurs veulent maintenant que Park Geun-hye assistait à un rituel chamanique mémorial pour Choi Tae-min, qui est décédé il y a 20 ans le jour de la catastrophe du ferry (le 14 avril 1994). La version plus sinistre de la rumeur dit que le gouvernement de Park aurait fait couler le Sewol pour offrir un sacrifice humain au chef décédé de la secte. Aussi ridicule que ces rumeurs soient, le comportement de Park Geun Hye mène les gens raisonnables à penser, peut-être. Même la voie à suivre n’est pas tout à fait clair. Politiquement, Park Geun Hye est finie, mais il est peu probable qu'elle démissionne ou soit destitué. Elle ne démissionnera pas parce qu'elle n'a pas fondamentalement la capacité d'évaluer la réalité qui l’entoure. L'opposition ne s’embêteront pas avec une mise en accusation - ils préféreraient laisser l'administration présidentielle saigner face à l'enquête non-stop, jusqu'à ce que l'élection présidentielle vienne l'année prochaine leur laissant les meilleures chances de victoire. Mais rappelez-vous que nous sommes maintenant dans la zone de Tyson, où tout est un jeu équitable. Choi Soon Shil est toujours en fuite, et elle peut encore être en mesure d'entrer en contact avec le président. Même un président politiquement fini à quelques options restantes pour court-circuiter le processus politique, et ce président ne semble pas avoir un instinct d'auto-préservation quand il en vient à Choi. Source: Askakorean Traduction par moi (Kawaiie). Si vous partagez, merci de me créditer. J'ai quand même pris 3 heures pour vous traduire ça.
  4. J'ai pris la peine de traduire le résumé du premier procès sur l'affaire Park Yoochun (accusé par 4 filles pour agression sexuelle/viol) 1. DATE: 13 Octobre 2016 2. Banc Judiciaire: Court 15 du district criminel centre de Séoul, Juge Choi Jong Jin 3. Accusés: 1) Lee, aussi prénommée «A», chargée pour fausses accusation et tentative d’extorsion, emprisonnée 2) Hwang (gangster) chargé pour tentative d’extorsion, emprisonné 3) Lee (Petit-ami de l’accusée «A») chargé pour tentative d’extorsion, libre (pas emprisonné) Note 1: Le gangster Hwang a été accuse pour 2 autres cas de fraude, donc les 3 cas seront traités ensemble. Comme prévu dans la loi sur la procédure pénale Coréenne, article 300, le tribunal peut ordonner la fusion de procédure orale (ici, les cas de procès) à la demande d’un procureur ou avocat pour réduire les procédures répétées. Note 2: L’accusée Lee (A)et l’accusé Hwang sont venus à la court en portant leur uniforme de prison. En Corée, la plupart des accusés ne sont normalement pas emprisonnés avant d’avoir une sentence de prison imposée. Seuls les accusés ayant commis des crimes sérieux sont arrêtés et emprisonnés. Comme ceux qui suivent l’histoire depuis le début le savent, la remise en liberté sous caution de Lee a été refusée le 22 septembre dernier dû à la possibilité de tentative de destruction de preuves et de fuite. Durée: Environ 25 minutes 5. Procédure: 1) Confirmer l’indentification des accusés (Le fait que l’accusée Lee (A) ainsi que son petit-ami vivent à la même adresse à été précisé par le Juge) 2) Le procureur a ouvert le procès avec un résumé de la nature des cas. 3) Les accusés ont dénié toutes les charges. Note 3: Les déclarations de la nature des crimes et les preuves ont été envoyés au juge par les procureurs. Les avis du conseiller de la défense sur les accusations des accusés ont également été soumis au juge. Dans le premier procès, tout a été confirmé oralement. S'il vous plaît rappelez-vous que la nature du procès public est de donner l'occasion aux accusés de se défendre et d'avoir un procès équitable. Toutefois, le juge est bien conscient des cas sur la base des documents envoyés par les procureurs, donc le juge ne peut pas accepter automatiquement les demandes des avocats de la défense. Note 4: L’accusée Lee (A) a nié toutes les accusations et revendiquée sa précédente fausse accusation contre la victime (Yuchun). Elle a également affirmé que la police l'a forcée à retirer sa plainte. Mais, cette revendication est totalement sans fondement. Elle a présenté sa plainte écrite le 10 Juin et l’a retirée le 14 Juin, les deux fois par l'intermédiaire de l’accusé Lee (son petit-ami) (Informations dites par JTBC le 13 Juin et Sport Dongah le 14 Juin 2016). L’accusé Lee (Petit-ami) a dit avoir fait le retrait de la plainte par écrit à la police de Gangnam autour de 18:30 le 14 juin dans son entrevue avec Sport Dongah (son interviewa été téléchargée à 18h48 le 14 Juin 2016 sur Sport Dongah ). La police de Gangnam a officiellement publiée les nouvelles du retrait de la plainte le 15 Juin. Après l’information ayant été confirmée, Lee (A) a été impossible à rejoindre(contacter) par la police pendant un certain temps rendant l’enquête sur l’affaire pour la police de Gangnam difficile (SBS, 18 Juin 2016). Compte tenu du fait ci-dessus que l’accusée Lee (A) a présentée à la fois sa plainte écrite et son retrait via l’accusé Lee (petit-ami) et que les nouvelles ont eu de la difficulté à reporter l’enquête de police en raison de son état secret, elle n'a pas eu de contact direct avec la police entre la période de dépôt et de retrait de sa plainte. Par conséquent, son affirmation selon laquelle elle a été forcée par la police de retirer sa plainte est sans fondement. En outre, par la loi pénale coréenne, l'agression sexuelle ne constitue pas une infraction passible demandant une plainte et l'enquête de la police est censée se poursuivre avec ou sans la plainte, de sorte que le retrait de la plainte dans le processus ne modifie pas la poursuite de l’enquête, ce qui signifie que la police n’a pas pu forcer «A» à retirer sa plainte comme elle le prétendait puisque cela n’aurait pas changé la procédure d’enquête. Aussi, refaire une même accusation pour un même crime est interdit par la loi sur la procédure pénale coréenne, article 232 (Révocation de plainte). Par conséquent, les rapports distribués par certains médias coréens tels que le canal A au début de Juillet comme quoi de nouvelles preuves pour prouver l'agression sexuelle présumée commise par Yoochun avaient été trouvés et que l’accusée Lee (A) avait déposé de nouveau sa plainte pour demander une punition sévère contre lui étaient une fabrication sans fondement par l'ignorance et les intentions malveillantes des médias coréens. En outre, la police a appliqué un mandat d'arrêt contre l’accusé Lee (petit-ami) et l’accusé Hwang parce qu'ils n’avaient pas répondu à la convocation de la police (Yonhap News, 25 Juin 2016), tout en ayant des entrevues avec divers médias (Sport Kyunghyang, 29 août 2016) tels que MBC et Channel A. Note 5: L’accusée Lee (A) and l’accusé Lee (Petit-ami) ont clamé qu’ils n’étaient pas au courant de la tentative d’extorsion de Hwang. En conséquence, leur côté a clamé que si leur implication dans ce crime été reconnue, leur accusation devrait être complicité d’extorsion, ce qui est moins leur donnerait une punition moins sévère (Seoul Kyunje, 13 octobre 2016). 4) Les témoins ont été sélectionnés par le Juge. Pour ce procès, tous les témoins incluant Yoochun seront convoqués par les avocats de la défense et le juge a accepté. Note 6: S'il vous plaît rappelez-vous que Yoochun est victime de cette affaire et est aussi la personne qui a déposé une plainte contre les accusés pour fausse accusation et extorsion. Au cours du procès, le juge a appelé Yoochun «victime» tandis que A et ses complices ont été désignés comme «accusés». Note 7: Encore une fois, pour donner des opportunités d'équité au court du procès, les juges ont tendance à accepter que les témoins soient appelés par les avocats de la défense. Cependant, dans les procès suivants, le juge et le procureur peuvent également interroger les témoins. Ainsi, leurs charges seront révélées dans le processus. Le juge a rappelé au procureur qu'il pouvait demander une cour fermée si nécessaire. Ainsi, il y a une forte possibilité que le témoignage de Yoochun aura lieu en cour fermée.(Le public ne pourra donc pas en connaître les détails sur place) 5) Le premier procès s’est terminé ainsi. Note 8: Il y a une organisation appelée la commission de sentences (http://sc.scourt.go.kr/sc/engsc/index.jsp) qui fournis des directives distinctes pour différents crimes. Selon celui-ci, ces accuses tombent sous la catégorie de condamnation grave pour tentative d’extorsion (http://sc.scourt.go.kr/sc/engsc/guideline/criterion_23/threat_01.jsp) et fausse accusation (http://sc.scourt.go.kr/sc/engsc/guideline/criterion_07/falsecharge_01.jsp). Les facteurs aggravants 1. Tentative d’extorsion Déterminants d’accusation spéciale • Rôle actif dans l’organisation du crime • A causé des dommages importants à la victime • Extorsion répétée ou habituelle Ainsi, il devrait aussi être déterminé si les accusés tombent dans ces catégories. Déterminant d’accusation général • Deux complices ou plus • Crime prédéterminé • Motifs condamnables Définition: «Les déterminants d’accusation sont regroupés en déterminants d’accusation généraux et spéciaux. Les déterminants d’accusation spéciaux ont un effet important sur la détermination de la peine et pour déterminer la sentence applicable (peine + durée). Les déterminants généraux ont moins d’effets et ne peuvent pas être utilisés pour déterminer la sentence applicable, mais peuvent être utilisé pour décider d'une sentence spécifique pour la détermination de la peine.(Quelle accusation dans le même sujet d’accusation) " De : http://www.scourt.go.kr/sc/engsc/guideline/manual/stand/standard_03.jsp 2. Fausse Accusation Déterminants d’accusation spéciale • Cause un dommage sérieux Punition additionnelle Selon l’acte de PUNITION DE VIOLENCE, ETC. (https://goo.gl/t81HHQ in Coréen et https://goo.gl/MD4246 en Anglais), Article 2 (Assaut, etc.), si deux ou plusieurs personnes commettent conjointement certains crimes dans lesquels l'extorsion de fonds est inclus dans cette catégorie, la peine est aggravée jusqu'à la moitié de la peine prévue dans les dispositions respectivement applicables de la Loi pénale. ☆☆☆ L’information est basée de DC PYC & postes sur blogs des fans Coréennes qui sont allées au premier procès. Traduit en l’anglais par: Uttunfan Traduit au français par: Kawaiie Partagé par: 6002SKY NE PAS ÉDITER!!! Prochain procès le 3 novembre 2016
  5. Un nouveau message après 1 mois. Désolée, j'étais en vacance sur un voilier sans internet les 2 dernières semaines. Bref, je reposte un message car l'histoire s'est pas mal 'tassé' ce dernier mois (et bien sur les sites qui étaient si passionné de poster sur ce cas se sont calmé et ont 'omis' de partager la suite de l'affaire.) La première victime (A) a été arrêté par la police le 8 août dernier pour fausse accusation (sachez que pour que le dossier se rende jusqu'aux procureurs et tout, il doit y avoir des preuves qu'elle a menti. Donc, ça ne passerait pas avec un simple 'manque de preuve'). Elle fait aussi fasse à des chef d'accusation de tentative d’extorsion, destruction de preuves (selon la police) et de fuite. Les procureurs sont ceux qui vont trier dans tout ça et rendre le verdict. Donc, on doit encore attendre. Ensuite, la victime B a aussi eu son dossier envoyé au bureau des procureurs pour fausses accusassions. Le cousin de A a aussi été arrêté pour tentative d'extorsion et fausse accusation. On a toujours pas de nouvelles sur les victimes C et D. Images + vidéos: Ça risque de prendre du temps au niveau de la poursuite avec les procureurs car ils doivent revérifier tous les dossiers envoyé par la police (contre ou pour Yoochun) et décider de ce qui se poursuit à la court ou non. Et, C-Jes a encore répété le fait qu'ils comptaient prendre des mesures strictes contre les médias et programmes qui ont partagé un point de vue d'un seul côté des événements ou qui ont répandu de fausses informations/rumeurs (diffamation) alors que l'enquête était toujours en cours. Ils vont prendre des mesures légales contre ceux-ci. Aussi, j'ai trouvé ces 2 postes (anglais) très intéressant sur le cas de Yoochun et qui résument pas mal tout donc, si jamais vous avez le temps, pensez à les lires. http://fanshelp.blogspot.ca/2016/08/a-conversation-of-yoochun-fan-and.html http://fanshelp.blogspot.ca/2016/07/yoochun-case-part-2.html Si j'en ai le temps, je pense à les traduire. edit: Je viens de trouver les articles de soompi et allkpop (anglais) sur le fait que la victime 1 et son cousin ont été arrêtés. http://www.soompi.com/2016/08/04/park-yoochuns-first-accuser-accusers-cousin-arrested/ http://www.allkpop.com/article/2016/08/blackmailers-in-yoochuns-sexual-assault-case-arrested-photos-of-arrest
  6. Ça faisait longtemps. Bon, je remonte le topic puisqu'il y a du nouveau. Comme toujours, à vous de vous faire votre avis et vous pouvez prendre avec un grain de sel car depuis le début les médias distorde un peu (beaucoup) les choses. Bref, voici une traduction de ma part: Aujourd'hui, la police a finalement fait sa conférence de presse à 10h sur l'affaire et ont dit qu'ils refilaient le cas aux procureurs. 1) A a acceptée de faire l'amour avec Yoochun, mais parce qu'il ne l'a pas payé, A a effacé ces messages et l'a accusé de viol. Elle a ensuite utilisé son petit-ami et ses liens avec les gangs pour menacer Yoochun. Du coup, la fille va faire face à de fausses charges, menace, et tentative (réussite?) d'extorsion. Il semblerait aussi que la police penche sur la possibilité de la prostitution et que Yoochun pourrait faire face à des conséquences s'il a effectivement payé la fille (ou offert de la payer?) pour ces services puisque la prostitution est interdite en Corée du Sud. 2) B a été accusé de fausses charges. La police a découvert que ces réclamations étaient fausses. Elle n'avait aucune preuves comme elle l'avait dit (textos et suivi psychologique) 3) C et D n'ont aucune preuves contre l'accusé (Yoochun). 4) Dans tous les cas, il n'y a aucune preuves de menace, intimidation ou utilisation de force. 5) Yoochun fait fasse à des charges (façon de parler, seuls les procureurs peuvent 'charger' les gens et non la police) de sollicitation. (Note du traducteur: Il semblerait que la police essaye de tout laisser aux procureurs puisque le cas de Yoochun attire l'attention des médias. YC et A ont fait l'amour. YC aurait dit que c'était une histoire d'une nuit et A qu'elle s'attendait à recevoir de l'argent). C-Jes ont quant à eux dénié le fait que YC était lié à un cas de prostitution (qu'il aurait payé la fille pour faire l'amour avec elle). Ils ont aussi ajouté qu'ils allaient prendre de forte action judiciaire contre les médias pour avoir reporté des faits non confirmés en plus de les poursuivre pour diffamation. Ils vont aussi demandé compensation pour les dommages engendrés. Ils vont aussi poursuivre les gens qui ont fait de fausse accusation envers Yoochun. Ils vont coopérer avec les procureurs aussi et leur dire qu'il n'y a pas eu de cas de prostitution. Sources: (1) (2) (3) (4) (5) Message de la C-Jes en anglais: Ps: Le rôle des procureurs en Corée est de 'boucler' ou 'd'affirmer une accusation'. Donc, C-Jes devra leur envoyer un autre rapport avec des preuves que Yoochun n'a pas sollicité la prostitution si j'ai bien compris. Aussi, je ne sais pas que croire dans ce que j'ai écris. Au final, la police a 'seulement' confirmé les points 2, 3, 4 et 5? (seulement la partie avant la parenthèse). Le point 1 m'a l'air un peu vague. Je ne sais pas si tout est vrai, tout est faux ou s'il y a un peu des deux. Les détails n'ont pas vraiment été donné. Eurf. J'espère juste qu'avec les procureurs, on pourra enfin en savoir un peu plus (mais je pense que c'est cause perdue. On saura jamais tout ce qu'il s'est passé au final. De toute évidence, Yoochun n'est pas tout blanc dans cette histoire et c'est pareil pour les filles.)
  7. De ce que j'ai compris, depuis le début, la C-Jes a dit que tout serait dévoilé par la police (donc à la fin de l'enquête). Je pense qu'ils ne veulent pas que les médias fassent du vent et déforme leurs mots. Y'a qu'à voir quand Yoochun a parlé la première fois pour s'excuser d’inquiéter les gens avec ce scandale. Il a explicitement fait savoir qu'il s'adressait aux fans, mais les médias ont tout déformer. Et puis, si la C-Jes commence aussi à se servir des médiaux pour publier la version de Yoochun et tout, on va crier à la propagante, etc. Je pense qu'il est mieux de se taire à ce stade de l'affaire. Si C-Jes veut parler, je pense que le meilleur moment pour le faire sera une fois l'enquête complétée ou après le résultat du test ADN sorti. L'histoire fait déjà un vacarme pas possible alors qu'on a juste la version des filles, je veux même pas imaginer ce que ça donnerait avec la version de Yoochun. Aussi, trop en dire peut aller à ton désavantage par moment. De toute façon, c'est un peu 'tard' pour la C-Jes et Yoochun de faire connaître leur version des faits puisque personne ne les croira de toute façon. Même les articles de la conférence de presse avec la police sont enterré par les 'témoignages' des filles dit aux médias et les rumeurs. Dans le cas présent, il aurait fallu qu'ils disent leur position dès le départ (difficile à faire car ils savaient juste ce que les médias avaient dit et rien de la police sans dire qu'il y avait 3000 versions différentes) OU le faire après l'enquête fini ou bien avancé pour appuyer leurs dires avec des faits confirmés par la police. En tout cas, son image est bien entachée et rendu là, le public croira ce qu'il croira. Le plus important pour Yoochun est de sauver sa 'fanbase' qu'il reste. Et puis, ça a toujours été eux qui le supportait (les médiaux et le public (hormis lors de certaines injustices) ont toujours été contre JYJ alors...). Y'a déjà des fans qui peuvent 'accepter' qu'il soit allé dans un room salon (si c'est vraiment le cas), mais qui n'acceptent pas le viol. Donc, prouver son innocence (si il l'est réellement) reste le plus important de 1 pour garder ses fans, mais surtout de 2, pour éviter la prison. S'il a ses fans, il pourra toujours poursuivre la musique et au pire, niveau drama et film, il ira en Chine ou au Japon le temps que ça se calme en Corée du sud.
  8. J'aurais dû attendre avant de poster car on a eu pas mal de nouvelles informations par la police aujourd'hui (le 4 juillet en Corée). La police a fait une conférence de presse à 16 heures. La police a dit que même s'il n'y avait pas de preuves concrètes, si les déclarations des victimes restent consistent, la charge reste applicable. « Même si le cas est vieux et/ou qu'il n'y a aucune preuves, il y a des cas où la court peut plaider coupable si le témoignage des victimes reste cohérent.» - Commissaire Kang Sinmyeong. Concernant les autres plaignantes n'ayant pas de preuves mis à part la première, le commissaire a dit: « Il existe plusieurs cas d'agression sexuelle sans preuves. Le camp de M. Park peut les dénier lors de l'enquête, toutefois, il est difficile de dénier ces déclarations puisque les victimes disent qu'elles ne l'ont pas expérimenté***. (n'ont pas été violées). Puisque le cas dépend de vieux témoignages, un grand nombre de preuves contraires vont aussi être collectées.» (source 1) (source 2) (les articles font un 'résumé' que 4 filles ont fait une plainte contre Yoochun, que la police a son échantillon ADN, mais on va omettre la traduction de ça car on le sait déjà) *** Je pense que le commissaire se réfère à la première victime qui a abandonnée les charges et dit que c'était consentent. Donc, en gros, puisqu'elle a déjà dit que ce n'était pas un viol, Yoochun n'a pas à 'dénier' et dire que ce n'était pas un viol. J'ai trouvé cette déclaration assez 'intéressante', mais ça me fait me poser quelques questions aussi. En gros, est-il en train d'avouer qu'à part la première victime, les autres n'ont pas de preuves? Qu'en est-il de la seconde qui avait dit avoir des textos, un suivi psychologique et tout? Ou encore les médias qui ont dévoilé du faut/ des informations sans vérifier? Aussi, on a d'autres articles qui disent que la défense de Yoochun a fait une contre-plainte contre la victime B pour fausse accusation/fausse allégations à 11 heures du matin et la police l'a confirmé. Ces représentants ont dit qu'ils avaient décidé de porter plainte après en avoir su un peu plus sur l'affaire. (en 3 jours d'interrogation, Yoochun doit savoir mieux de quoi on l'accuse et si elles ont des preuves solides donc...). Le représentant de Yoochun aurait aussi envoyé de nouvelles preuves à la police sous ces déclarations. (contre A et B). Source (1) (2) (3) Il semblerait que Yoochun ait dénié les viols le 30 juin. (source) Aussi, Allkpop a mis en ligne un article sur une témoin présente avec la victime A le soir du viol. Je vous met le lien si jamais, mais je ne sais pas que croire. La victime A aurait dit elle même avoir été seule avec Yoochun et son groupe, ensuite que sa patronne était là aussi, mais que toutes les autres étaient parties et maintenant, il semblerait qu'elle n'était pas seule. Les médias fourrent vraiment tout le monde... C'est pour ça que je préfère attendre les déclarations de la police plutôt que les médias. À cause d'eux, on sait même pas si les filles sont resté cohérentes tout au long de l'enquête ou pas. (lien)
  9. Comme j'ai marqué dans mon commentaire, ils ont avoué ne pas avoir vérifié si ce qui était dit était vrais ou non. Après, c'est sûr qu'ils peuvent pas le savoir puisque l'enquête est toujours en cours. Donc, ça aurait été plus 'intelligent' de leur part d'attendre que l'enquête soit terminée ou sinon de faire connaître les deux côtés et pas seulement celui des filles. Ensuite, quant à savoir si les filles disent vrai ou pas, on le saura une fois que la police aura fait son enquête et aura fait son verdict. Je ne prétendrais pas en savoir plus qu'eux et ça devrait être pareil pour le public coréen et autre. Pourtant, Yoochun est déjà vu comme le coupable. Bref, j'ai pas vraiment envie de rentrer dans les débats. Du nouveau dans l'affaire: La police a dit aujourd'hui (le 4) qu'ils avaient convoqué Yoochun cette fin de semaine. Le 2 pendant 12 heures et le 3 pendant 3 heures. L'enquête était centrée sur le cas d’extorsion/menace/chantage (comme vous voulez) et la plainte que Yoochun avait envoyé contre la première victime pour fausse charge. (Le 30, la police s'est centré sur le témoignage des filles vs celui de Yoochun. Donc, sur les agressions sexuelles possibles et avait pris un échantillon de son ADN, donc on peut dire qu'il a été interrogé comme accusé et accusateur). La police a fait savoir que Yoochun devrait être de nouveau convoqué au moins une ou deux fois dans le mois (ça pourrait être plus) entre autre pour vérifier le témoignage des témoins et plus. Ils ont ajouté qu'aucune personne de plus n'avait ajouté de plainte à son encontre (depuis la 4ème personne) et qu'ils ne pouvaient pas divulguer le contenu du témoignage de Yoochun. (lien de l'article) Et une information d'un «insider» (donc, à prendre avec des pincettes vu le nombre de journalistes qui ont dit la même chose depuis le début du cas avec des trucs opposés). Hwang (cousin que Yoochun poursuit si je me souviens bien) serait membre de la famille (je sais pas s'ils entend par là de sa vraie famille ou si c'est le terme de gang) d'une faction qui fait partie du plus grand gang du Nord-Est de Gyeonggi. Ce gang aurait la main sur les 'salles de jeux/paris' (façon de dire car y'en a pas en Corée puisque c'est illégal) ainsi que le monde du divertissement depuis la fin des années 90. La victime A et Hwant se connaîtraient depuis très longtemps. (article)
  10. edit: J'ai tout essayé, mais ça reste espacé... Désolée ^^' Concernant l'interrogatoire avec Yoochun du 30 juin (si jamais vous êtes curieuses). L'interrogatoire avec Yoochun a presque pris 8 heures. Il a commencé à 18h30 et est reparti à 2h15 du matin le 1 juillet. Il va aller travailler le 1 comme d'habitude. L'enquête (les questions) ont été principalement axées sur le cas de Mlle A, incluant l'implication de son cousin, son petit-ami et des gangs ainsi que la probabilité d'un trafic de sexe (prostitution). La police a dit qu'il (Yoochun) avait répondu à toutes les questions de la police de bonne foi. Aussi, Yoochun a participé à l'interrogatoire avec 2 avocats. L'un d'eux était l'un des avocats présents pour le procès de JYJ contre la SM. Le second est un ancien policier. Et avant l'interrogatoire hier, il s'est excusé envers les fans pour les avoir inquiété et a assuré qu'il ferait en sorte que tout soit révélé à travers l'enquête policière. Il y avait plus d'une centaine de policier présent sur les lieux donc on peut s'attendre à ce que certains d'entre eux ait ou déforment ces mots. Ah, j'allais oublier, la police a collecté un échantillon de son ADN pour faire les tests de comparaison avec le sperme retrouvé sur les sous-vêtements de la fille. Cr. @dbskshinki et différents articles sur naver, newsis,star news, etc. Si jamais y'en a qui sont pas trop sensible et tout, une photo en spoil pour vous montrer la 'réalité'.
  11. J'allais justement faire un sujet sur le tout. Je tiens à ajouter que le directeur de 'PD Notebook' s'est excusé pour avoir menti sur le fait que C-Jes ne les avait pas contacté et pour avoir diffusé des informations des victimes sans vérifier la véracité de celles-ci avant. http://www.soompi.com/2016/06/29/mbcs-pd-notebook-apologizes-c-jes-falsely-stating-agency-not-respond/ . Pour tout dire, j'ai trouvé assez 'bête' de la part de MBC de diffuser une émission sur ce scandale alors qu'au final, on ne sait pas grand chose. On a toujours que la version des 'victimes'. Si tu fais une émission sur le scandale de quelqu'un, le moindre à faire serait au moins d'avoir aussi leur version. Ça aurait été plus intelligent s'ils avaient attendu la fin de l'enquête pour avoir tous les bords (Yoochun, les filles et la police). Aussi, ils disent qu'ils ne viennent que de 'remarquer' le message envoyé par C-Jes, mais celui-ci avait été envoyé le 24 (l'émission est sortie le 28). Après, y'a le fait qu'une fan coréenne a montré sur twitter qu'ils avaient répondu à 4 de ces messages qu'elle avait envoyé après le 24. Donc, bizarrement, MBC aurait vu ces messages, mais loupé celui de C-Jes? Et pour la 5ème présumée victime, je pense qu'elle devrait plutôt en parler à la police. Aller aux médias n'est pas très crédible. Aussi, elle n'a pas donné de date ou de réelles preuves. Qui sait si ce qu'elle a dit est vrai ou non. Y'a la police qui enquête en ce moment sur ces établissements, il pourrait être possible que des filles essayent de s'en sortir si jamais elles sont prises pour prostitution en disant qu'elles ont failli se faire avoir par Yoochun. Personnellement, pour le moment, je préfère ne pas prendre en compte les dires des gens qui vont aux médias et non à la police. Pour moi, ça ne reste qu'une rumeur, rien de plus. J'ai aussi trouvé 'étrange' le fait que la victime A ait accepté de faire une entrevue à la télé pour cette émission alors qu'elle 'fuit' la police depuis le début et que son côté refuse toute coopération avec la police. Au final, on a le côté de Yoochun qui sont prêts à coopérer depuis le début et la victime A avec son cousin et petit-ami qui refusent de coopérer avec la police depuis qu'ils ont retiré la plainte (et que la police a annoncé vouloir faire des recherches sur le passé du cousin 'hwang' car il serait lié à un gang de Gangnam). Donc, comme je dis depuis le début, mieux vaut attendre ce qu'en dit la police. On a déjà Yoochun qui va les voir demain et ils vont enfin avoir un échantillon de son ADN pour comparer avec celui retrouvé sur les sous-vêtements. J'espère qu'on pourra avoir quelques informations au moins sur la première affaire d'ici la semaine prochaine de la part de la police et enfin une aperçu du côté de Yoochun (car oui, on a toujours rien d'eux alors qu'on a 3 millions de trucs du côté des filles). J'aimerais bien que la police puisse au moins nous confirmer s'ils ont vu ou non Yoochun sur des caméras car ça fait qu'en même presque 3 semaines qu'ils les visionnent....
  12. Je sais qu'il a pas été encore interrogé et tout car si ça avait été le cas, ça aurait déjà fait un tapage dans les médias. Avec le nombre de journalistes qui le suive sur son lieu de travail et qui cherchent à publier tout et rien sur lui (y'a même eu un article: Yoochun porte des masques et des casquettes ), on le saurait depuis le temps si la police l'avait contacté, interrogé et autre. Pour B, j'arrive pas trop à savoir. Au final, tous les 'témoignages' des filles ont été publié dans les médias. Donc, en réalité, on sait pas pour sûr si ce que les médias disent sont ce que les filles ont dites et ces même 'médias' ont changé la version de D a plusieurs reprises. C'est pour ça que depuis le début, j'ai de la misère a faire confiance aux médias. Au final, les seuls qui connaissent ce qu'on dit les victimes sont la police, mais ils se sont toujours pas prononcé sur ça, mais les médias publient tout (ce qu'ils pensent savoir) alors leur crédibilité en prend un coup. Pour B, je pense aussi que c'est celle qui a l'histoire la plus 'solide', mais encore, c'est les médias qui ont dit ce qu'elle 'aurait' dit. La police a pas encore confirmé si elle avait bien fait cet appel l'an passé ou si c'était juste une information que les médias avaient mis dans les articles et tout sans vérifier. Et, en effet, un viol est difficile à prouver surtout quand ça remonte. Par contre, je connais quelqu'un qui a été violé et une autre qui l'a presque été et ça s'oublie pas si facilement. Donc si les filles peuvent se souvenir de ce qu'il portait, à quoi ressemblait son appartement (ces toilettes... pour la fille qui s'est faite violer chez lui), les détails plus personnels, etc ça restera prouvable. Par contre, si c'est vraiment un 'coup monté', ça va finir par se savoir. Il suffit qu'il y en ait un (ou une) qui se plante et les autres peuvent y passer aussi. Il suffit qu'on retrouve des enregistrements, historique d'appels étrange, virement dans leur compte énormes ces derniers jours, etc et ça va être limite 'facile' à prouver. (Tu peux remonter à la source) Ça va aussi dépendre des 'alibis' de Yoochun selon le moment des crimes et des témoins qui se trouvaient dans les lieux et qui auraient pu entendre des choses. Parce que oui, ils étaient dans un bar, mais selon les dires de filles, c'était des salles 'spéciales', donc logiquement, elles étaient pas les seules filles présentes à moins que Yoochun ait pris une salle privé avec une seule fille, mais ça colle pas à leur version. Puis, ça m'étonnerait qu'il n'y ait qu'une 'seule' fille pour 10 gars. Aussi, difficile de croire que Yoochun passerait vraiment inaperçu en entrant dans un bar bondé ou autre alors qu'il est l'une des figures les plus connues en Corée du sud. Limite, je suis surprise qu'on vienne seulement d'apprendre maintenant qu'il fréquentait des bars à prostitués (encore si c'est vraiment le cas car on a pas de preuve à part cette 'photo' de dispatch où on voit une ombre de 'lui?' et même pas le nom de l'édifice. Si ça se trouve, c'est un bar très légal). J'avais entendu plusieurs fois qu'il allait souvent dans les bars (normaux) et tout, mais jamais des endroits comme celui-ci. Et y'a une limite a pouvoir 'protéger' ton idole. En plus de 10 ans de carrière, difficile de croire qu'il aurait pu faire taire toutes les personnes qui l'ont vu aller dans des rues étranges où entrer dans ces bars. Mais je laisse le bénéfice du doute. Puis, même s'il fréquente ces endroits, je m'en fiche pas mal tant qu'il a pas enfreint la loi et touché une de ces filles (surtout si c'est pas consentant et qu'il les a violé)
  13. Crois-moi, j'aimerais bien que ce soit un film... Si jamais cette histoire se classe et fini bien, j'espère qu'ils penseront à en faire un film ou un drama en y ajoutant toutes les **** que JYJ ont vécu depuis 2009 xD Essayons d'être positif dans tout ce négatif
  14. J'ai eu pour information que la police avait enfin fini de question les 4 filles aujourd'hui. Reste à savoir si c'est vrai ou si c'est pas encore une rumeur ou nouvelle lancé par les médias --' L'avocat de Yoochun aurait aussi demandé à la police de leur dire quelles étaient les accusations exactes de B, C et D afin de pouvoir entamer des accusations contre elles pour fausse accusations aussi. C'est complexe alors je voulais attendre avant d'éditer, mais tandis que j'attends, y'en a qui parte des rumeurs et qui empire le cas donc, je me vois souvent dans l'obligation de devoir mettre à jour. Y'a aussi le fait que les gens (international) ont étrangement 'oublié' que les filles C et D n'ont toujours pas donné de 'preuves' affirmant le viol de Yoochun et que D a changé déjà 3 fois la date du viol (décembre au 14 février au 21 février quand 'on' a appris que Yoochun était en Chine. Pour moi, D est la plus suspecte d'entre toutes). Puis C a dit que ça s'était passé chez lui avant de dire que c'était arrivé dans un bar et je sais plus quoi. Je sais même plus quelle est sa version du coup... Pour moi, pour le moment, la personne ayant l'histoire la plus 'logique' reste B. J'attends et espère que ça va être bientôt réglé. Puis comme je l'ai déjà dis, je trouve quand même étrange que Yoochun n'ai pas encore été questionné par la police même après 4 accusations. Alors soit, ils ont pas assez de preuve pour le faire venir, soit ils vont à l'encontre de ses 'droits' quant à pouvoir se défendre et avoir le droit à une évaluation juste ou ils avaient pas besoin de l'appeler ayant assez de preuves de leur côté pour prouver ou désapprouver les accusations contre lui. Ou sinon, la police est juste archi lente et a pas encore eu le temps de l'appeler --' Dans ce cas, le système est pas terrible. Ils auraient fait quoi s'il avait été accusé de meurtre? Ils laisseraient vraiment un 'présumé' meurtrier se promener tranquillement dans la nature? Reste que quelqu'en soit l'issue, cette histoire aura été bien étrange. J'ai su de coréennes que l'opinion publique commençait à revenir vers Yoochun tellement cette histoire pue à plein nez.
  15. J'ai fais une petite mise à jour. J'ai aussi ajouté les sources coréennes. Je pense toujours qu'on devrait attendre le communiqué de la police avec le verdict, mais puisque plusieurs suivent mon topic et attendent les mises à jour, je l'ai quand même fait. Je vais quand même le répéter, les médias sortent un peu tout sans vérifier la véracité des choses en ce moment. Ils sautent sur tout ce qui concerne Yoochun, mais puisque vous voulez la suite... Je vais essayer de continuer. Je préfère quand même continuer de donner tous les côtés. En ce moment, on peut dire que c'est le côté de Yoochun qui 'attaque' alors qu'avant, c'était celui des filles. Le cas est complexe, je ne le cacherai pas. J'espère que ça se réglera vite comme l'a promis le commissaire (directeur) de la police. Personnellement, je ne fais pas trop 'confiance' à YTN puisqu'ils sont ceux qui ont révélé l'histoire et on sorti beaucoup de choses sans vérifier jusqu'à présent. Mais bon, je vais essayer de partager le plus possible, mais continuerais à me concentrer surtout sur la fin de l'enquête et ce que dit la police en direct. Aussi, y'a toujours pas de nouvelles quant à savoir si la police a récupéré l'adn de Yoochun, l'a contacté pour le faire venir ou pas. Histoire à suivre.
×
×
  • Créer...